Séminaire #saison 2 – L’enseignement des arts décoratifs en France, cas d’écoles. 26 novembre 2021, 14h30.

La question du décoratif à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris jusqu’en 1968, par Laure Chabanne, docteur en histoire de l’art, conservatrice en chef du Patrimoine (musées nationaux du château de Compiègne) 

Lorsqu’on évoque l’histoire de l’enseignement des arts décoratifs en France, l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris vient rarement à l’esprit. Pourtant, jusqu’en 1968, la décoration a constitué un pan essentiel de la formation des élèves architectes. Les enjeux liés au rayonnement de la France dans le domaine des arts décoratifs et appliqués ont aussi sous-tendu des débats et des réformes touchant l’ensemble des sections de l’Ecole (peinture, sculpture et architecture). La “composition décorative” fit ainsi longtemps partie des matières proposées aux élèves. 

Une image contenant texte, dessin au trait

Description générée automatiquement
Charles Garnier, Croquis directeur pour le concours de composition décorative du Conseil supérieur de 6 décembre 1889, “Un cadran solaire”, encre noire, Archives Nationales.

Collections et archives de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD) 1766-2020, par Vincent Bouvet, chargé de mission d’aide à la valorisation des collections et archives de l’EnsAD  

Depuis quelques années, un travail de valorisation est mené sur les archives de l’EnsAD, visant à proposer un corpus de ressources de différentes natures : notices biographiques d’anciens élèves et enseignants, archives audiovisuelles, travaux d’élèves, entretiens filmés, notices thématiques sur l’institution, les processus pédagogiques… En s’appuyant sur le réseau des chercheurs, enseignants et conservateurs s’intéressant à l’EnsAD, en regroupant dons et témoignages, la mission d’aide à la valorisation des collections et archives propose un nouvel accès aux sources, prochainement en ligne.  

Planche pédagogique gravée pour l’Instruction élémentaire de l’Ecole gratuite de Dessin, série Figures n°502 : profil de femme casquée d’après un dessin de Vassé, s.n., [1766-1783].

La séance se tiendra à la bibliothèque du musée des Arts décoratifs, 111 rue de Rivoli. Egalement accessible en en ligne via zoom ID unique  36 63 39 77 37 

Regarder la séance

Prochaine séance le 10 décembre à 14h30 Les écoles professionnelles de dessin et de modelage : l’exemple de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie…  


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search