Le fonds d’archives de Pierre Gautier Delaye (1923-2006) : témoignage de la carrière d’un architecte d’intérieur, décorateur et designer industriel.

par Virgile Tissot, étudiant.
Pierre Gautier Delaye, mémoire de maîtrise sous la direction de Jérémie Cerman, Sorbonne Université – Centre André Chastel.

Pierre Gautier Delaye présentant la maquette de l’agence Air France située sur la cinquième avenue de New-York

Pierre Gautier Delaye est né le 16 avril 1923 dans le sixième arrondissement de Paris et sera baptisé à l’église de Saint Germain des Prés. Sa première vocation est de suivre des études de médecine mais des problèmes de santé l’obligeront à quitter la capitale. L’air sain étant conseillé pour les personnes souffrant de tuberculose, Gautier Delaye se rendra donc en Haute-Savoie. Pour subvenir à ses besoins, il enchaînera différents petits métiers, ouvrier agricole ou responsable d’une auberge de jeunesse à MorzineC’est dans cet environnement qu’il fera la rencontre de l’architecte René Faublée (1906-1991) qui l’emploiera comme dessinateur au sein de son cabinet. Cette première expérience le poussera à intégrer l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) en octobre 1946 lors de son retour à Paris. Pierre Gautier Delaye retournera en Haute-Savoie en 1950 afin de réaliser son stage de fin d’étude chez l’architecte Henry Jacques Le Même (1897-1997). Architecte de chalet pour la bonne société désireuse de profiter de la villégiature de montagne, Le Même aura une influence déterminante sur l’œuvre de Gautier Delaye. Il dira de son apprentissage chez l’architecte alpin : « J’ai énormément appris, en particulier ce qu’était un morceau de bois et dans quel sens il convient de le prendre »1.

Le 1er juillet 1951, Pierre Gautier Delaye sort diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs au sein de la promotion René Gabriel. L’année suivante, Raymond Loewy (1893-1986) crée la Compagnie d’Esthétique Industrielle (C.E.I), pendant parisienne de son agence américaine. Gautier Delaye sera recruté par Harold Barnett au sein de la C.E.I. Trois mois après le début de cette collaboration, Gautier Delaye travaille à plein temps à l’agence. Dessinateur tout d’abord, il sera nommé chef d’atelier et assigné au service d’architecture intérieure. Il travaille pour divers clients comme le BHV, des magasins en région ou bien encore Air France. Gautier Delaye restera sept années au sein de la CEI. 

Vue intérieure de l’agence Air France de Zurich (1961). Disposition de la chaise “Série 7” de Arne Jacobsen et du fauteuil modèle “Deauville” dessiné par Gautier Delaye et édité par Airborne pour Air France

En 1958, Pierre Gautier Delaye fonde sa propre agence de design industriel. Fort de son apprentissage au sein de la C.E.I, l’agence Pierre Gautier Delaye regroupera jusqu’à une vingtaine de collaborateurs et sera divisée en trois groupes de travail : Architecture Intérieure, Graphisme et Design Industriel. Les réalisations seront multiples et embrasseront un large panel de typologies. Air France sera le premier client important qui fera connaître le nom de Pierre Gautier Delaye. En effet, pour la compagnie aérienne ce seront plus de soixante-dix agences et comptoirs qui seront aménagés par le décorateur à travers le monde. Par la suite, Pierre Gautier Delaye continuera d’être mandaté par Air France pour la décoration intérieure de sa flotte. Aménagements des premières classes, dessin d’un siège d’avion, réalisation de vaisselle, création de panneaux décoratifs, autant de tâches qui témoignent de l’éclectisme des supports créatifs de Gautier Delaye et de son agence. La collaboration avec Air France durera pratiquement jusqu’à la fin de sa carrière d’architecte d’intérieur puisqu’il réalisera au début des années 1990, les salons d’accueils première classe dénommés Le Club.    

Autre aventure industrielle française à laquelle Pierre Gautier Delaye participera, l’entreprise Jacques Borel. Inspiré des États-Unis, Jacques Borel installera en France les premiers restaurants de restauration rapide. Gautier Delaye sera en charge de l’aménagement intérieur de nombreux restaurants et hôtels. Jacques Borel sera également le premier à proposer des services de restauration d’autoroute cette fois-ci inspirés du modèle italien. En 1971, s’ouvre le Pont Restaurant d’autoroute de Saint-Albain en Saône et Loire. Ce genre nouveau d’édifice, installé sur l’autoroute A6 accueillera les vacanciers désireux de se rendre dans le sud de la France. L’année suivant un restaurant identique ouvrira à Lançon de Provence dans les Bouches du Rhône et enjambera l’autoroute A7. Tous deux seront aménagés par Pierre Gautier Delaye. L’entreprise Borel sera également responsable de la chaîne d’hôtellerie Sofitel. En tout, seize hôtels de la franchise seront alors complètement aménagés et décorés par Gautier Delaye de 1974 à 1980, en France mais également en Iran, au Maroc et en Égypte. En tout, la liste « Références d’hôtels et de restaurants » que l’on retrouve dans le curriculum vitae de Gautier Delaye fait état de vingt-huit aménagements complets d’hôtels, six restaurants d’entreprises et cinquante restaurants, cafés, bars. 

Les services d’aménagement de l’agence seront également employés par diverses entreprises afin de construire ou rénover leurs locaux. Principalement situés en France on retrouve un prisme très large de secteur. Banque avec le C.I.C et son siège situé rue de Vaugirard en 1965, stockage et transport avec la Compagnies des entrepôts et magasins de Paris, assurance avec La Préservatrice, jusqu’à l’aménagement d’un ensemble de parkings souterrains vers les années 1986. 
Des acteurs privés mais également publics feront appel aux services de Gautier Delaye et de son agence. Parmi ses clients on retrouve ainsi la mairie de Puteaux (Haut-de-Seine), le Palais de Justice ainsi que la Maison d’Arrêt de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Des clients français mais également étrangers puisqu’il sera en charge de l’aménagement du hall d’entrée de la salle de réunion et de l’étage du ministre au sein du ministère de l’Agriculture à Abidjan (Côte-d’Ivoire).

Des acteurs privés mais également publics feront appel aux services de Gautier Delaye et de son agence. Parmi ses clients on retrouve ainsi la mairie de Puteaux (Haut-de-Seine), le Palais de Justice ainsi que la Maison d’Arrêt de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Des clients français mais également étrangers puisqu’il sera en charge de l’aménagement du hall d’entrée de la salle de réunion et de l’étage du ministre au sein du Ministère de l’Agriculture à Abidjan (Côte-d’Ivoire).

Vue de l’intérieur des bureaux parisiens de “La Préservatrice”, à noter l’utilisation du mobilier américain de Warren Platner et de Charles Pollock, tous deux édités par Knoll.

L’œuvre de décoration intérieure de Pierre Gautier Delaye a été, jusqu’alors, résumée à son travail pour Air France et à sa collaboration avec Jacques Borel. Ce fonds d’archive inédit permet d’établir un état des lieux beaucoup plus large. En effet, en plus des grandes entreprises qui feront appel à l’architecte d’intérieur, un grand nombre de petits acteurs (magasins de vêtements, restaurants indépendants, boucheries) verront leurs intérieurs conçut par l’architecte d’intérieur. Il faut également noter la présence de réalisations privées dans les archives du décorateur. Des clients, pour la plupart, qui après une collaboration professionnelle demanderont à Gautier Delaye de réaliser leur intérieur privé. 

La décoration intérieure de Gautier Delaye, se concentre sur deux axes majeurs. Une importance toute particulière accordée aux matériaux. Il sera l’un des premiers à employer l’acier inoxydable en large bandeau pour habiller des façades. Le marbre, le bois, la paille, la papier japonais, sont autant de matières et de couleurs que l’on retrouve dans ses intérieurs, toujours en lien avec le lieu de la réalisation. Il utilisera ainsi du marbre rose du Portugal pour l’agence Air France de Lisbonne et choisira des matières plus luxueuses pour l’agence de Genève que pour celle d’Istanbul. Deuxième point important de la décoration de Gautier Delaye, une utilisation novatrice de la lumière. Il installera ainsi des plinthes lumineuses pour souligner les différences de niveaux. La lumière permettra également de moduler les volumes dans les installations de Gautier Delaye, comme avec l’emploi d’un système de points lumineux se réfléchissant à l’infini grâce à un système de vitre sans tain. 

Une des constantes du travail de Pierre Gautier Delaye est la réalisation de mobiliers. Ainsi, le fonds d’archives témoigne de manière très détaillée de l’ensemble des meubles créés. C’est avec son ami Lucien Vergnère, ébéniste de formation, qu’il fondera l’enseigne Meubles Week-End. Le mobilier Week-end est caractérisé par l’emploi quasi-exclusif de pin des Landes et de paille naturelle pour leur conception. Mobilier conçu pour les jeunes ménages et les résidences secondaires, les différentes séries de la gamme Week-End répondent à l’ensemble des besoins d’aménagements : salle à manger, salon, chambre et cuisine. Succès commercial à l’époque, c’est par ces meubles que le nom de Gautier Delaye est le plus souvent connu du grand public, le marché de l’art s’intéressant progressivement aux meubles Week-End. La création mobilière de Gautier Delaye ne saurait être résumée qu’à cette marque et le fonds d’archives fournit un grand nombre de modèles inédits qui permettent de voir l’étendue de son œuvre en matière de mobiliers. Outre une chambre pour enfant dessinées en 1955, ses autres meubles sont d’aspect plus luxueux. Ils ne connaîtront pas le succès des meubles Week-End et leur existence est attestée par les nombreux clichés provenant des Salons des Arts Ménagers et des Salons des Artistes Décorateurs auxquels Gautier Delaye participe. 

Présentation d’une chaise et d’un meuble de la gamme “Week-End” lors du Salon des Arts Ménagers de 1956. Photographie du studio Jean Collas.

La redécouverte de l’œuvre de Pierre Gautier Delaye n’aurait été possible sans la donation de la part de Madame Berry-Mauduit du fonds d’archives de son époux au Musée des Arts Décoratifs de Paris. Constituées au sein de son agence avec l’aide de son secrétariat, ces archives témoignent de manière précise des différentes réalisations signées Gautier Delaye. Accueillie en 2021 au sein du Musée des Arts Décoratifs, cette donation se compose de deux ensembles : 

Le premier intégré aux collections du musée est constitué de :   

  • Deux maquettes de réalisation, une pour Air France l’autre pour Jacques Borel. 
  • D’un service de table en mélamine et céramique émaillée pour Air France Le Club. 
  • Deux verseuses en plastique pour la marque Nestlé. 
  • Deux porte-gobelets en plastique pour avion. 
  • Onze boîtes de conserve factices pour conservation d’aliments. 
  • Onze prototypes de flacons de parfum. 
  • Un lot d’échantillons de tissu. 

Le second ensemble est constitué des archives personnelles de Gautier Delaye. Arrivées au musée dans leur état d’origine, elles étaient réparties entre cinquante-deux boîtes (41 x 31 centimètres) et un ensemble de neuf porte-documents et trois cartons. Les boîtes de rangement contenaient l’ensemble des supports photographiques (négatifs, positifs, planches-contacts et tirages) ainsi qu’un mélange varié de documents. Chaque boîte était annotée du ou des projets qu’elle contenait. À l’intérieur un total de cent cinquante-deux chemises de carton coloré, elles-mêmes intitulées du projet conservé. Les porte-documents contenaient un ensemble de documents papier relatifs à la vie professionnelle et administrative de Pierre Gautier Delaye ainsi qu’un important ensemble de vues dessinées et autres plans. Les cartons conservaient quant à eux un assortiment de livres faisant mention du travail du décorateur, un lot de carnets et d’albums photographiques ainsi que plusieurs boîtes de diapositives dont l’utilisation reste incertaine, archive personnelle ou support de cours. 

Suite à l’établissement de l’inventaire détaillé listant l’ensemble des projets, un plan de classement a été mis au point. Il regroupe les divers documents de manière thématique en joignant les projets similaires entre eux.  De plus, la volonté de classement de Gautier Delaye a été respecté au maximum. Le plan de classement du fonds d’archives se compose de deux séries : 

La première série comprend l’ensemble des documents relatifs à la personne même de Pierre Gautier Delaye. On y retrouve ses curriculums vitae, ses diplômes et récompenses, des lettres de recommandation, échanges épistolaires et divers témoignages de démarches administratives.  Ont également été intégré les imprimés, les carnets de croquis ainsi que ses photographies personnelles. La seconde série, rassemble et répertorie l’ensemble des projets de réalisations de l’artiste. Cette partie, la plus importante, est composée en majorité de photographie, elle est elle-même divisée en trois sous-séries : 

  • Aménagements : aviation civile, Jacques Borel, commerces (hôtels, restaurants, boutiques), particuliers 
  • Ameublement 
  • Design de produits 

Décorateur, architecte d’intérieur, graphiste, designer industriel ; Pierre Gautier Delaye fait partie des créateurs touche-à-tout parfaitement intégrés à leur époque. Il s’éteindra en 2006 et sa longue carrière s’étend du début des années 1950 jusqu’en 1995. Il constitue un précieux exemple de la création en France dans la seconde moitié du XXe siècle. La diversité des projets démontre une aisance chez Gautier Delaye dans l’aménagement d’intérieurs, qu’ils répondent à des standards d’accueils luxueux ou bien qu’ils soient destinés à recevoir un public nombreux et populaire. Diversité que l’on retrouve également dans les travaux de son agence, à la manière d’un de ses mentors, Raymond Loewy, l’aménagement intérieur côtoie le graphisme ainsi que le design produit. Travailler sur l’œuvre de Pierre Gautier Delaye permet donc d’avoir de nouvelles perspectives sur le contexte de création français, de la période de la reconstruction jusqu’au début des années 1990. 

  1. Renous, Pascal, « Portraits de décorateurs, une interview de Pierre Gautier-Delaye », Revue de l’ameublement, février 1965, p.26 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search