Problemata, une plateforme ouverte et un projet de recherche en histoire du design.

par Catherine Geel, historienne du design, professeur à l’ENS Paris-Saclay, à Sciences po Paris et à l’Ensad Nancy et Marie Lejault, historienne du design, directrice opérationnelle T&P Work UNit

L’histoire du design…

Par quoi passe l’histoire d’une discipline comme le design ? Le musée propose des objets et même des period rooms et des départements qui, ressortant des arts appliqués, frayent avec les arts majeurs d’un temps révolu et les arts contemporains qui peuvent être autant industriels que plasticiens… Le musée d’art appliqué nous permet de comprendre en partie l’évolution de nos environnements et de ressentir leur présence matérielle. Mais la problématique vaut aussi d’être posée pour une bibliothèque de recherche dans un musée. Une bibliothèque comme celle du MAD propose bien sûr des ouvrages, mais aussi des archives, des textes et des images entre autres, que viennent toujours consulter des praticiens des arts décoratifs et appliqués. Ces archives sont également les matériaux des chercheurs. C’est avec ces documents et les sources primaires organisés en fonds qu’ils travaillent.

Carton d’invitation. L’exposition s’est tenue du 31 mars au 31 mai 1970.
Archives du CCI, bibliothèque des arts décoratifs.

Depuis l’automne 2019, une équipe de chercheurs d’origine disciplinaire variée et de plusieurs institutions a donc acté l’importance d’une mise à disposition de l’histoire par les textes et les sources documentaires se trouvant dans les archives. Avec des archivistes et documentalistes de la bibliothèque, ces historiennes et historiens du design (produit, graphique, mode etc.), philosophes, designers, graphistes et développeurs travaillent depuis 18 mois à l’élaboration d’une plateforme en ligne.

Une plateforme de recherche dédiée

Problemata est donc un site de ressources et de publications sur le design dont les premiers éléments seront en ligne prochainement. Conçue comme un projet de recherche en humanités numériques grâce au CNRS, elle sera consultable gratuitement par tous. Comme une bibliothèque de recherche « ouverte », elle permet autant à des chercheurs qu’à des étudiants, des curieux ou des amateurs de lire les recherches actuelles en histoire du design et de retrouver ou découvrir à travers des textes documentés des épisodes, des analysés ou des hypothèses historiques nouvelles.

Fiche technique produite par le CCI, s.d.
Archives du CCI, bibliothèque des arts décoratifs.

Manières de faire histoire autrement…

Il n’est pas possible de seulement rester à l’échelle du poster qui récapitule l’évolution des modèles historiques de chaises pour décrypter les histoires des environnements et des artefacts construits dans lequel nous évoluons : du smartphone au paysage, de la petite cuillère plaquée argent à l’affiche publicitaire qui cache la restauration du monument historique… La plateforme structurée en « collections de ressources » et en « lignes de recherches » thématisées et problématisées, permet de publier et de diffuser ces travaux ­—  les croisements et les écarts allant des cas d’études aux théorisations.

En s’éloignant parfois d’une histoire seulement monographique ou d’une histoire des seuls objets iconiques, ces chercheurs convoquent d’autres méthodes, d’autres disciplines ou des sous-champs de l’histoire moins français : histoire matérielle, histoire culturelle, sociologie, histoire et philosophie des techniques, culture populaire, histoire des expositions et peuvent utiliser le genre varié des studies (études) etc.

Salon des arts ménagers, Grand Palais [1957-1959] : vue d’ensemble
Kodachromes couleur, vues stéréoscopiques. ORTO SARL, 1 rue Leclerc, Paris 15.
Copyright : Bibliothèque du MAD/Fonds du SAM/Photographe : ORTO

Attraction des formes françaises

Les partenariats avec les bibliothèques des musées comme celle du MAD, permettent aux chercheurs de reconfigurer la manière d’éditer, de monter et d’organiser selon leur sujet les corpus des fonds d’archives, et aux visiteurs de découvrir des textes, des dessins et des images d’époque d’une autre façon que celle du nécessaire classement archivistique.

Problemata, plateforme opensource a donc aussi pour objectif de valoriser le patrimoine et la recherche francophones documentaires à un niveau international. Elle contribuera à stimuler l’exploration et les recherches sur des fonds déposés dans des institutions francophones, la traduction vers l’anglais d’un certain nombre de textes de chercheurs contemporains y participe.

C’est aussi pourquoi la plateforme fait l’objet d’une recherche graphique et typographique, en partenariat avec l’Atelier national de recherche typographique, et développe certains outils et briques logiciels en prenant appui sur la Très Grande Infra-structure de Recherche HumaNum.

Des Problemata pour interroger nos sociétés

Initiées par Aristote, Les Problemata, nom du futur site,  sont au départ une suite de textes sous forme de questions-réponses. Devenues des compilations en volumes, elles sont élaborées jusqu’au Moyen-Âge pour des disciplines scientifiques. Cette manière de formuler des problématiques et des réponses, la nature concrète des problèmes posés et les angles théoriques ou réflexifs abordés, sont des modalités que la plateforme, au-delà de son nom, emprunte. L’ambition de Problemata est donc de conforter, d’augmenter et de donner plus largement accès à la façon dont les connaissances historiques des pratiques du design s’articulent légitimement aux problématiques actuelles des sociétés.

Institutions partenaires

  • Maison des Sciences de l’Homme Paris-Saclay 
  • Centre national des arts plastiques (Cnap) 
  • École nationale supérieure d’art et de design de Nancy (Ensad-Nancy) et l’Atelier national de recherche typographique (ANRT) 
  • Cité du Design
  • Strate, École de design
  • Laboratoire ACCRA – EA 3402 — université de Strasbourg 
  • Bibliothèque Kandinsky – centre Pompidou 
  • Bibliothèque du musée des Arts décoratifs de Paris 
  • CRD – ENSCI-Les Ateliers – ENS Paris-Saclay
  • Design Spot – Centre de design du cluster Paris-Saclay 
  • École nationale supérieure des arts décoratifs de Reims
  • École supérieure d’art et de design de Reims 
  • École supérieure d’art et de design Valence Grenoble
  • Fonds de dotations Enseigne des Oudin
  • Fonds régional d’art contemporain – Grand Large – Hauts de France 
  • Institut supérieur des arts de Toulouse
  • School Humanités – Université Paris-Saclay

Pour plus d’informations : contact@problemata.org


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search